Les Sœurs Eden et la marque du dragon

Les soeurs Eden et la marque du dragonLes sœurs Eden vont à la fête foraine. Une sorcière, Belladonna, veut le cœur d’Aurore, la flûte magique d’Alice. Après avoir échappé à la sorcière, les sœurs fuient par les bois, poursuivies par des loups et un lion. Leur plus grand défi consiste à faire le voyage au pays du non-retour.

Les Sœurs Eden et la marque du dragon Lyn Gardner ; illustré par Julia Wauters. – Tourbillon, 2010.


Plus édité.

Publicités

Les Sœurs Eden et le maître des loups

Les soeurs Eden et le maître des loupsDepuis que leur mère est morte et que leur père est parti, les soeurs Eden vivent dans un manoir à l’écart de la ville. Aurore, l’aînée, est sage et raisonnable, Alice est aventurière et pyrotechnicienne tandis que Nico, la benjamine, possède depuis sa naissance le don de parler comme un livre. Un jour, le docteur Sauvage, le maître des loups, leur rend visite pour récupérer une flûte magique.

Les Sœurs Eden et le maître des loups / Lyn Gardner ; illustré par Julia Wauters. – Tourbillon, 2009.


Plus édité.

Matakonda la Terrible

Matakonda la terribleAu cœur d’une forêt profonde, l’affreuse sorcière Matakonda ne voit jamais personne. Pour mettre fin à sa solitude, elle prépare une potion destinée à lui donner un fils parfait. Hélas, la sorcière n’est pas douée et rate complètement sa recette : son petit garçon vient au monde myope, malingre et affublé d’un nez tordu. Furieuse, la terrible Matakonda jure de se venger sur l’enfant.
De château, de princesse, de soupe de grenouilles, il est question dans cette histoire. De métamorphose inattendue aussi…

 

Matakonda la terrible / Anne Vantal ; illustré par Julia Wauters. – Actes sud, 2009. – (Benjamin).

Quatre histoires du Petit Chaperon Rouge

Quatre histoires du Petit Chaperon Rouge

 

Quatre étonnantes versions du conte dit du « Petit Chaperon rouge », très différentes les unes des autres. En France, « Le Petit Chaperon rouge » : la version intégrale de Charles Perrault ou comment le loup croque grand-mère et enfant. Au Maroc, « La petite Aïcha et le grand-père Bouissa« , qui, eux, rencontrent un ogre. En Chine, « Le léopard« , où deux sœurs et un frère vont faire face au démon léopard après qu’il ait mangé leur mère. En Afrique de l’Est, « La petite fille et le lion« , où l’enfant, par la ruse, et grâce à ses frères, s’en sortira.Et, pour aller plus loin, une postface de Nicole Belmont, grande spécialiste du conte, accompagnée d’une bibliographie.

Quatre histoires du Petit Chaperon rouge racontées dans le monde / Fabienne Morel ; Gilles Bizouerne ; illustré par Julia Wauters. – Syros, 2010. – (Tour du monde d’un conte collège).

Les Histoires du Petit Chaperon rouge racontées dans le monde

Les Histoires du Petit Chaperon rouge racontées dans le monde

 

Onze histoires du Petit Chaperon rouge, toutes très différentes, mais qui portent toutes le même sens profond : un conte d’initiation féminine et de transmission entre générations. Parmi les versions : Touraine, Velay, Chine, Afrique de l’Est, Japon, Maroc, Corée.

Les Histoires du Petit Chaperon rouge racontées dans le monde / Fabienne Morel ; Gilles Bizouerne ; illustré par Julia Wauters. – Syros, 2008. – (Le Tour du monde d’un conte).