Maman au bois dormant

Maman au bois dormantAprès avoir accouché d’un petit garçon, la maman d’Ella sombre dans le coma. Malgré tout, la jeune fille garde son optimisme et lui raconte ses journées.

Maman au bois dormant / Jacqueline Wilson ; illustré par Nick Sharrat. – Gallimard, 2012. – (Folio junior).

La Belle au Bois Dormant

La Belle au bois dormant CHÀ sa naissance, une jeune princesse se voit offrir plusieurs dons par des fées. Mais l’une d’elles lui jette un mauvais sort. Si elle se pique au fuseau, elle s’endormira pour cent ans et seul un prince charmant pourra la réveiller en l’embrassant. Une transposition dans le monde animal sous forme de théâtre animé. Avec un rabat aimanté.

 La Belle au Bois Dormant / Sylvaine Hinglais ; illustré par Christophe Merlin. – Albin Michel, 2012.

Secrets de la marraine (pas si) maléfique de la Belle au bois dormant

Secrets de la marraine (pas si) maléfique de la Belle au bois dormant« Plusieurs me reconnaîtront comme la méchante fée marraine de la Belle au bois dormant ayant essayé de jeter un sort mortel à la princesse lors de sa naissance, tout cela parce je n’avais pas été invitée à son baptême. Ce que le roi et la plupart des habitants de Livredecontes ignorent, c’est que les autres fées m’ont ensuite transmis toutes les belles qualités qu’elles avaient offertes à Belle, et que je suis une Cabosse transformée. Le jour est donc venu pour moi de montrer que je suis apte à réintégrer la ville ! Pour ce faire, je me lancerai avec mes amis à la poursuite d’une effroyable créature détenant une potion capable de guérir une étrange maladie qui atteint Belle depuis son réveil. Ouvrez vite mon journal pour découvrir la suite ! » Cabosse xx

Secrets de la marraine (pas si) maléfique de la Belle au bois dormant / Catherine Girard-Audet. – Goélette, 2013. – (L’Envers des contes de fées).

Belle de glace

Belle de glaceEndormie depuis plus de soixante ans, Rosalinda Fitzroy est tirée de son sommeil artificiel et découvre que le monde qu’elle a connu a disparu. Ses parents sont morts, des épidémies ont décimé les trois quarts de l’humanité et le danger rôde à chaque coin de rue.

Belle de glace / Anna Sheehan. – Hachette, 2012. – (Black moon).

Sonora La Princesse au long sommeil

Sonora La Princesse au long sommeilIl fait nuit dans la nurserie royale, mais la petite princesse Sonora ne dort pas. Avant même d’être en âge de marcher, elle a su qu’un jour elle devrait se piquer avec un fuseau et s’endormir pour cent ans. Alors elle se dit qu’elle aura bien le temps de dormir. Outre la beauté, la grâce et cette malédiction tristement connue, Sonora a reçu en cadeau des fées une intelligence dix fois supérieure à la moyenne.

C’est ainsi que, très vite, elle possède bien plus de vocabulaire que ses parents, et qu’au lieu de pleurer ou de gazouiller quand on lui change sa couche, elle se confond en excuses. C’est ainsi qu’elle a décidé, sans le dire à ses parents, qu’elle choisirait elle-même le moment où elle se piquerait la main.

Mais qu’est-ce qui est le plus puissant, la malédiction d’une fée ou le cerveau d’une petite surdouée ?

 

Sonora : La Princesse au long sommeil / Gail Caron Levine. – L’École des loisirs, 2001. – (Neuf).

Maléfique

Maléfique FilmMaléfique est une belle jeune femme au coeur pur qui mène une  vie idyllique au sein d’une paisible forêt dans un royaume où règnent le bonheur et l’harmonie. Un jour, une armée d’envahisseurs menace les frontières du pays et Maléfique, n’écoutant que son courage, s’élève en féroce protectrice de cette terre. Dans cette lutte acharnée, une personne en qui elle avait foi va la trahir, déclenchant en elle une souffrance à nulle autre pareille qui va petit à petit transformer son coeur pur en un coeur de pierre. Bien décidée à se venger, elle s’engage dans une bataille épique avec le successeur du roi, jetant une terrible malédiction sur sa fille qui vient de naître, Aurore. Mais lorsque l’enfant grandit, Maléfique se rend compte que la petite princesse détient la clé de la paix du royaume, et peut-être aussi celle de sa propre rédemption…

Maléfique / Robert Stromberg. – Walt Disney, 2014.

Rose : L’Aubépine

Rose L'AubépineSur le thème éternel de la princesse endormie, la Belle au Bois dormant, l’auteur brode des variations langagières, selon un principe qu’il a déjà utilisé où tout manquement au rituel (ou à la rhapsodie) appelle une punition répétée, où le désir est un champ d’aubépines, où les caresses de l’élue impliquent toiles d’araignées et ossements.

Rose : L’Aubépine / Robert Coover. – Seuil, 1998. – (Fiction & Cie).