Les petits du loup, le mari de la chèvre et les calendriers

Les petits du loup, le mari de la chèvre et les calendriersLa maman de sept louveteaux sages et mélomanes doit les laisser seuls à la maison et leur recommande de n’ouvrir à personne ! Evidemment, ils en profitent pour écouter de la musique, danser et se déchaîner .. C’est le moment choisi par le bouc Alphonso, postier de son état, bien décidé à leur vendre des calendriers. Mais ses tentatives d’intrusion échouent par deux fois. Quand il réussira à entrer, après une troisième ruse couronnée de succès, ce sera … pour se faire dévorer par sept amateurs de chèvre !

Les petits du loup, le mari de la chèvre et les calendriers / Pierre Coré ; illustré par Clément Oubrerie. – Hachette, 1996.


Plus édité.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s