L’Anneau magique de Lavinia

L’Anneau magique de LaviniaUne version moderne et désopilante (scatologique) de La petite marchande d’allumettes …matinée d’un peu de Tolkien, entre autres …
Tout commence par une nuit de Noël donc : une pauvre petite marchande d’allumettes en haillons, livide et gelée, se fait houspiller par des passants égoïstes … Mais Lavinia n’est pas décidée à se laisser mourir de froid : elle rencontre une fée envers laquelle elle se montre généreuse ; celle-ci lui fait cadeau d’un anneau magique qui transforme les objets en …. Caca ! Tout d’abord très désappointée, Lavinia comprend assez vite cependant quel parti elle peut tirer de ce pouvoir et se procure vêtements, chaussures, logement et nourriture ! Cela l’amène à reconsidérer son point de vue sur le cadeau qui lui a été fait … Mais elle découvre que le chantage la prive d’amis. Heureusement, Clovis, le nouveau garçon d’ascenseur jouera ce rôle et de surcroît l’influencera positivement, car elle devenait orgueilleuse et capricieuse. C’est lui encore qui la sauvera de la situation épouvantable dans laquelle elle s’était mise (transformée elle-même en caca !), elle saura en tirer la leçon et gagne en sagesse.

L’Anneau magique de Lavinia / Bianca Pitzorno ; illustré par Emanuela Bussolati. – Gallimard, 1990. – (Folio cadet).


Plus édité.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s