Grand-mère Albert

Grand-mère AlbertIl était une fois deux loups, un jeune et un vieux. Le jeune s’appelait Léon, c’était la terreur de la forêt. Il mangeait tous les enfants qui s’y promenaient, ne laissant que les os et le gras à Albert. Albert, qui était donc le vieux, était perclus de rhumatismes, dur d’oreille et tout famélique. Inutile de dire qu’il ne portait pas Léon dans son cœur…

Grand-mère Albert / Didier Lévy ; illustré par Gilles Rapaport. – L’École des loisirs, 1999.


Plus édité.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s